Routes de retour

Caps de retours qui s'enchainent à toutes voiles et au moteur pour une remontée Nord-Nord Ouest de la mer Égée vers les côtes marseillaises.

IMGP5344.JPG

Le retour de la Grèce vers l'Italie du 5 au 12/08:

Depuis Epidaure on rejoint Ismia, l'entrée ouest du canal de Corinthe pour un dernier mouillage en mer Egée que nous aurons connue fidèle à ses rafales de meltem quotidiennes. Nous repassons le canal tôt et seuls le 6 au matin, pour traverser le golfe Corinthe-Patras dans la journée. Soirée au mouillage sur l'île de Trisonia. Le 7/08 navigation jusqu'au quai de Mesolongi bordé de petites cabanes tout le long du canal.

IMGP5355.JPG

Jolie soirée locale et apéro "sans Rival",un ouzo oublié, à bord d'un voilier breton.Ce sera l'une de nos dernière escale découverte grecque mais on ne le sait pas encore...

Le 8/08, mouillage dans la baie d'Astakos avant de traverser vers l'ïle de Méganisi et de retrouver la baie de Vathi défigurée par de gigantesque yachts aoutiens. Le 10 nous rejoignons l'île de Paxos pour un mouillage dans la baie de Lakka, juste avant l'orage.

IMGP5375.JPG L'ancre est bien crochée, tant mieux. Le vent et la mer se lèvent en quelques minutes, ça décroche partout dans le mouillage, pas de casse...Le lendemain dernière baignade dans les eaux cristallines de la baie de Palaiokastrita à Corfu avant un départ matinal pour la pointe Est du talon de la botte italienne.

La remontée de l'Italie du 12 au 28/08/15:

IMG_3604.JPG

Le sud de l'Italie jusqu'au détroit de Messine demande d'enchainer des navigations longues faute d'escales possibles. On le sait, c'est parti: levés 6 heures pour 10 à 12 heures de trajet par jour. Le 12/08 arrivée au port de Santa Maria di Leuca où le coup de vent du sud qui s'approche nous permettra de flâner deux jours. Le 14, cap sur Crotone, 70 miles avec GV, génois et...moteur. On aborde la semelle Calabraise.

De Crotone à Rocella Ionica les orages menacent, le vent fait l'allure à la voile, arrivée bienvenue au port où nous restons deux nuits, le temps de laisser passer les nuages.

IMG_3614__2_.JPG

Le 17 c'est reparti vers Reggio di calabre, passage du cap Spartivento, force 6, mer levée, arrivés lessivés.

Le 18 passage du détroit de Messine sur un courant plutôt porteur, au début, avant de contrer un puissant tourbillon tout près de la sortie et d'une vue dégagée sur le Stromboli. Escale à Tropéa avant de repartir pour Cetraro puis Oligastro, Procida dans la baie de Naples et enfin Gaeta.

Une vraie pause physique, technique, gastronomique et ensoleillée après la houle croisée des traversées. Entourée de belles montagnes, cette petite ville aux airs napolitains nous avait bien plu à l'aller et confirme la chaleur de son accueil et de ses couleurs.

IMGP5446.JPG

Le 26/08 départ pour Anzio avant de rejoindre Santa Marinella, dernier mouillage continental avant la traversée vers l'île de Giglio.

Le 28 au matin direction Maccinagio sur le cap Corse. Un grand groupe de dauphins passe au loin, on les appelle, cinq d'entre eux viendront nous accompagner un bon moment. Nous les reverrons en début d'après midi en pensant reconnaitre l'un d'eux à ses marques sur le dos. Le plus joli des cortèges marins pour ces derniers miles italiens.

P8290444.JPG

P8290423.JPG

Tout à notre navigation pleine de miles et peu d'escales on ne réalise pas tout à fait le chemin parcouru.La météo donne le rythme et quelquefois assez de forces dans les voiles pour se dispenser du brouhaha du moteur...

Le 29 arrivée à Maccinagio où on retrouve les commerçants croisés au mois de mai contents de finir saison. Une bonne pizza sur le port pour une dernière soirée avant la traversée vers le continent.

Départ le 30 au matin pour un jour une nuit de navigation, le temps est calme, la lune pleine, le moteur chaud, cap sur Porquerolles.

Finalement ce  lundi 31 aout nous enchainerons jusqu'au port de notre départ, Port St Louis, pour passer avant les vents contraires et les orages. 210 miles en 36 heures et une allure au portant,gênée par une houle bien plus levée que prévue,dans le passage des caps entre Toulon et Marseille.

Demain c'est la rentrée? Déjà?