De Patras et Corinthe

IMGP4937.JPG De Patras à Corinthe en équipage renforcé, Du 17 au 27 juillet 2015.

Au port de Patras, on réorganise les pendilles du ponton pour bien attacher notre bateau, on lessive,on frotte,on rince, on parcourt la ville, on fait des courses...Nous attendons impatiemment les amis qui ont fait des milles en avion et en ferry depuis Lyon via Bari, dormi tout de traviole sur la moquette, acheté tout exprès un maillot de bain et un masque tuba intégral, dépassé leurs craintes de mal de mer pour venir nous rejoindre jusqu'ici.

IMGP4975.JPG

Première navigation de Patras à l’île de Trisonia, Après le passage sous le grand pont du Rion, qui relie le Péloponnèse au continent, on tire des bords au près, force 4, avec un beau début d’amarinage pour notre nouvel équipage.

IMGP4982.JPG

Le lendemain, le long des côtes Sud désertiques du continent,vent d'Est qui se maintient pour les voiles. A défaut de fonds limpides et de paysages paradisiaques, belle navigation force 5 où on prend un ris pour limiter la gîte.Mouillage isolé dans la baie d'Anemokambi, un peu avant Galaxidi, et chouette soirée Pink Flodyienne dans une ambiance lunaire.

Mardi 22 juillet cap sur Itéa avec 35 nœuds de vent qui forcit et une chaleur écrasante.IMGP4999.JPG

Nous arrivons un peu tôt pour l'apéro mais l'abri d'une terrasse à l'ombre avant midi est impératif,d'autant que c'est aujourd'hui un jour d'anniversaire.

Nous resterons amarrés deux nuits au quai de ce grand port inachevé et presque à l'abandon où peu de bateaux et de touristes font escale.IMGP5000.JPG Le temps d'aller visiter le site de Delphes, de découvrir Itéa, ses rythmes, ses micros plages et ses ressources en huile d'olives locale.

Le 24/07 cap sur Corinthe pour une navigation de 40 milles, pas de vent et un soleil de plomb, Dans ce golfe poissonneux nous croisons plusieurs bancs de dauphins qui semblent trop affairés pour s'approcher à moins de 50 mètres du bateau. Sauf, justement, quand les copains sont à l'eau pour une pause fraîcheur au dessus de 300 m de fond. Nager avec les dauphins c'est des rêves à la Flipper, dans le réel quand ils s'approchent ça fait plutôt Flippette,,,

IMGP5019.JPG

Port de Corinthe et un amarrage impeccable avec notre équipage. Grande lessive sur les rochers face au large, IMGP5027.JPG

repérages dans la ville, dernière soirée à bord avant qu'on se sépare. C'était bien,,,

Le 25/07 passage du canal de Corinthe, raccourci historique taillé dans le calcaire. Impressionnant et friable...« Full speed captain' » faut pas traîner pour traverser une fois donnée l'autorisation de s'engager dans un sens, faut pas se louper pour s'amarrer au quai déglingué dans les remous de la sortie et enfin il ne faut pas rechigner à payer un droit de passage pour les 6 kms les plus chers du monde quand on est plaisancier.

IMGP5078.JPG

Première escale en mer Égée, dans la baie de Korfos sur la côte Péloponnèse, Petit mouillage plein de pêcheurs dont une tortue, qui passe tout prés et se fait rapide quand elle se sent suivie par les palmes à Jean Yves.Demain navigation vers l'île d'Egine qu'on voit se découper au loin, cap de notre voyage et terre de toutes proches retrouvailles avec notre Sam et Lorène.

IMGP5110.JPG