Les livres du voyage

Quelqu'un a dit ou même écrit qu'il y a les livres qui accompagnent le voyage et ceux qui font voyager. Depuis le début de ces grandes vacances je ne saurais pas forcément distinguer de catégories mais  j'ai essayé de garder une trace chronologique de leur parcours. Merci à tous ceux qui ont participé à lester les fonds du bateau d'écritures solubles et précieuses, sans crainte des embruns, avec leurs prêts, leurs dons et leurs coups de cœurs.

En référence aux périodes des billets du blog:

A l'eau: Complétement Cramé, Gilles Legardinier

             Le crieur de la nuit, Nelly Alard

Au vent: Le marin de Gibraltar, Marguerite Duras

Cap Corse: Quand je serai grande je serai vieille, Diane Peylin

                   Cette nuit la mer est noire, Florence Arthaud

Bastia Fumicino: I cursini,Alix Deniger

                           Adieu vive clarté de nos étés trop courts, Marie Pierre Ambrosi

O sole mio: Dans la mer il y a des crocodiles, Fabio Geda

                   Histoire d'Irène, Erri De Luca

                   Accabadora, Michèle Murgia

Calabre (douce et rude): La petite lumière, Antonio Moresco

                                        Aventures, Italo Calvino

                                        Novecento, Alessandro Baricco

Welcome in Greece: N'éteins pas la lumière, Bernard Minier

                                 Temps glaçiaires, Fred Vargas

                                 Le Che s'est suicidé, Petros Markaris

                                 Le quart, Nikos Kavvadas

                                 Le neveu d'Amérique, Luis Sepulvèda

Escales grecques: Jeux de dupes, Nicci French

                             Journal d'un corps, Daniel Pennac

Puis ceux qui tournent, se cornent, se feuillètent et restent ouverts:

La longue route, Bernard Moitessier

L'Odyssée, Homère

L'été grec, Jacques Lacarrière

Le cours des Glénans

Les guides de navigations Imray

A suivre...